La Suisse raconte a un nouveau site ! Rendez-vous sur www.lasuisseraconte.ch


La légende de Saint-Bernard de Menthon

Lieu


Description
Cette légende, écrite en 1865 par Francis Wey, conte l'histoire de Saint-Bernard.


Contenu
Au milieu du dixième siècle, le fils du seigneur de Menthon manifesta, dès ses jeunes années, une vocation impérieuse pour la vie ascétique. Ses parents tenaient à perpétuer une race de preux, si ancienne qu'elle avait pris pour devise: « Ante natum Christum, jam baro natus eram » et, afin de changer les dispositions cénobitiques de leur héritier, ils obtinrent pour lui la main d'une belle jeune fille. Il se soumit avec une docilité du plus heureux augure ; seulement, tandis qu'on l'attendait pour la bénédiction nuptiale, dans la chapelle du château, il s'évada, en sautant par la fenêtre de sa chambre dans un précipice de cent coudées, où il prit terre lentement, soutenu par son ange gardien. Il vint ensuite chercher une retraite, pour y vivre en solitaire, tout près du ciel, au milieu des neiges du mont Jou. Ceci se passait en 970. Peu de temps après, le jeune de Menthon institua au sommet de ce désert escarpé, en faveur des pèlerins, deux hospices qui existent encore et ont retenu le nom de Bernard de Menthon, leur fondateur. C'est ainsi, qu'après la canonisation du père des établissements charitables, Jupiter, détrôné du mont Jou, disparut du mont Saint-Bernard.



Château de Menthon-Saint-Bernard (France)



Le Grand Saint-Bernard (par Nolege : Image sous licence Creative Commons)


Therion a publié ce conte le Jeudi 2 Septembre 2010


Copyright © 2010 Contographie - Tous droits réservés.